L’APPROCHE CENTRÉE SUR LA PERSONNE.

de Carl Rogers

Rogers, Carl (1902-1987), psychologue américain, connu pour avoir développé de nouvelles méthodes thérapeutiques destinées aux enfants maltraités. Insatisfait par les thérapies et les techniques de diagnostic dans le traitement de la schizophrénie, il créa ce que l’on appelle aujourd’hui “la psychothérapie centrée sur le client”, “client” signifiant “patient”. Cette méthode est axée sur l’usage que le client fait de la relation avec son thérapeute.

Le psychologue américain Carl Rogers élabora la psychothérapie “centrée sur le client”. Rogers pensait que les organismes humains ont une tendance innée à se maintenir et à s’améliorer ; cette tendance les pousse vers le progrès, la maturité et l’enrichissement de la vie. Chaque personne est capable de se comprendre et de mener des changements constructifs. Le potentiel peut être découvert avec l’aide d’un thérapeute.

Rogers attachait plus d’importance aux attitudes du thérapeute qu’à sa formation technique ou à son talent ; il préférait le terme de “client” à celui de “patient” pour indiquer que le traitement n’était ni manipulatoire, ni de nature médicale. La psychothérapie dite non-directive de Carl Rogers prône la neutralité ou la non-intervention du thérapeute, qui doit se contenter d’écouter le patient. Pour Rogers, le traitement consiste à favoriser la reproduction des attitudes du thérapeute par le client. L’écoute du thérapeute permet au client de prêter attention à des pensées et des sentiments de plus en plus effrayants, jusqu’à l’atteinte d’un niveau d’acceptation de soi permettant les changements et les progrès.

Une communication non-violente.

Dès les années cinquante, l’Américain Carl Rogers fait l’effet d’une bombe lorsqu’il émet des doutes sur la possibilité d’enseigner quoi que se soit. Il révolutionne totalement les rapports thérapeute-patient. Il se présente sans masque, il ne joue pas le rôle d’un thérapeute, mais il est “réel”, authentique, c’est à dire que ce qu’il ressent en lui est présent dans sa conscience, et qu’il est “transparent”. Il n’y a rien de cacher en lui pour l’autre, même pas son apprentissage des tables de multiplication à apprendre par coeur. Il ne joue pas à l’impassibilité et laisse voir ses émotions, que ce soit de la colère, de la sympathie, de l’amour… L’une des conditions indispensable de la thérapie est l’acceptation inconditionnelle de l’autre. La fameuse “neutralité bienveillante” est insuffisante, ce qui est soignant, c’est l’engagement affectif positif du thérapeute, l’identification profonde avec l’autre, l’empathie. Il crée la “Thérapie centrée sur la personne” ou “non-directivité” qui inspireront toutes les techniques de communication non-violente. Il y a violence dès qu’il y a prise de pouvoir de l’un sur l’autre. La voie de la non-violence passe par l’expression de soi et l’écoute de l’autre.

Nous avons là les clefs de la communication non-violente.

Isabelle FILIOZAT Alternative Non-Violente N° 95 Guérir la violence. L’apport des “psy”

Textes sur l’Approche Centrée sur la Personne

AVERTISSEMENT
Ces textes sont destiner à diffuser plus largement l’ACP. Quand j’ai commencé à rechercher dans ce domaine j’ai trouvé l’existence des textes dans la bibliographie, mais je ne savais pas comment me les procurer. Les textes ci-dessous sont issu de ma quête personnelle et je les mets à disposition des lecteurs dans un objectif de vulgarisation. De même que quand j’ai récupéré ces textes, les auteurs n’étaient pas forcément au courant qu’ils avaient été photocopiés, je n’ai pas toujours leur accord pour vous les proposer.

Textes disponibles :

poids- Nb de page

Esquisse d’une bibliographie francophone
1951 -1998 1998 - 2000 2000 - 2003 Jean-Marc PRIELS
Claire DEMARET 178 Ko 21 pages
Qui est Carl ROGERS ?

Mon mémoire sur ma pratique de l’ A.C.P.

Pascal Courty 1 139 Ko 130 pages
Une communication non-violente. Isabelle FILIOZAT
Relation conventionnelles Brian THORNE
J’aime écouter, J’aime être entendu Quand je ne puis pas entendre Carl ROGERS 4 pages 17 Ko
Carl ROGERS, legs et défis Brian THORNE 10 pages 41Ko
Une approche centrée sur le client Carl ROGERS
Buts de la thérapie Carl ROGERS 8 pages 32 Ko
Les trois niveaux de l’empathie Maria V. Bowen 3 pages 15 Ko
La politique des professions de l’aide. Carl ROGERS 15 pages 123Ko
Ce qui est primordiale, c’est la présence humaine E.T. GENDLIN 2 pages 12 Ko
L 'Authenticité, la Congruence et la Transparence

G Lietaer 16 pages 63 Ko
L’acceptation/la considération positive inconditionnelle

G lietaer 8 pages 31 Ko
Counselling et développement communautaire

Brian THORNE 6 pages 23 Ko
L’intimité Brian THORNE 10 pages 41 Ko
Universalismes et particularismes de l’ACP

Yvan LEANZA 6 pages
ELLEN WEST est la solitude Carl ROGERS 5 pages 30 Ko
La psychologie encadrée Michel Lobrot 4 pages 19 Ko
La nouvelle famille et l’ancienne. Carl Rogers 8 pages 67 Ko
La psychopathologie en A.C.P. Elke LAMBERS
Empathique Qualification d’une manière d’être non appréciée à sa juste valeur Carl ROGERS 16 pages 59 Ko
La qualité de la tendresse Brian THORNE 8 pages 36 Ko
Congruence Brian THORNE
D. MEARN 18 pages 70 Ko
Foi et raison en psychothérapie Max Pagés 10 pages 90 Ko
La recherche de l’identité Brian THORNE 6 pages 27 Ko
La thérapie des psychotiques Garry Prouty 6 pages 23 Ko
La psychothérapie et le pouvoir de la vérité John Welwood 4 pages 19 Ko
Le processus thérapeutique, le thérapeute, l’apprentissage Maria Villas-Boas Bowen, 8 pages, 33 Ko
Le transfert Carl ROGERS 5 pages 19 Ko
Les fondements théoriques et philosophique de la pensée de Carl ROGERS

Helga Hennemann 17 pages 60 Ko
Les thérapeutes d’Alexandrie Jean-Yves LELOUP 6 pages 27 Ko
Refléter les sentiments Carl ROGERS 2 pages 8 Ko
Relation conventionnelles et non-conventionnelles Brian THORNE 7 pages 28 Ko
Une approche centrée sur le client, centrée sur la personne Carl ROGERS 2 pages 10 Ko
Comment puis-je établir une relation d’aide Carl ROGERS 6 pages 32 Ko
Nouvelles perspectives pour l’évolution de l’A.C.P. Peter F. Schmid 12 pages 46 Ko
Les idées et la pratique d’Henri GRIVOIS et l’A.C.P. B. Dartevelle 3 pages 17 Ko
La thérapie du partage de la vie quotidienne Regina Stamatiadis-Reinhard 13 pages 46 Ko
Les apparences sont parfois trompeuses John K. Wood 2 pages 9 Ko
Carl ROGERS ou les paradoxes de la présences André De Peretti 15 pages 64 Ko
Potentialisation énergétique selon Lupasco et application en éducation et culture.
André De Peretti 4 pages 18 Ko
la révolution dans le mariage et entre les partenaires. Carl Rogers 17 pages 158 Ko
Pouvoir ou personnes : deux tendances éducatives Carl ROGERS 13 pages 112 Ko
Processus précaire Margaret S. Warner 8 pages 32 Ko
Les conditions du développements (théorie de la thérapie) Max Pages 3 pages 15 Ko
Une approche centrée sur la client, centrée sur la personne. Carl Rogers 2 pages 10 Ko
Une contre théorie du transfert. John M. Shlien 26 pages 96 Ko
Voici cette autre personne, mon client. Carl Rogers 1 pages 9 Ko
La psychologie existentielle ; deux tendances. Carl Rogers 6 pages 31 Ko
La confrontation et l’approche centrée sur la personne. Mary Kilborn 10 pages 36 Ko
De la non-directivité à l’expérientiel : L’évolution d’un paradigme. Germain Lietaer 10 pages 52 Ko
l’autobiographie. Carl Rogers 45 pages 153 Ko
L’action éducative et la quête de sens. Jean-Daniel ROHART 9 pages 40 Ko
Le coût de la transparence. Brian THORNE 7 pages 25 Ko
Le développement de la personne

journal des psychologue 3 pages
La psychothérapie centrée sur la personne :
une rencontre de personne à personne

Peter F. Schmid 24 pages 111 Ko
Vers une écoute consciente au quotidien
Josette LESIEUR
Bernard SCHNOERING 4 pages 20 Ko
ANCRAGE :
Un concept foncier dans le travail avec des personnes psychotiques. Dion Van Werde 9 pages 39 Ko
L’Approche Centrée sur la personne est les opprimés. Carl Rogers 6 pages 45 Ko
La résolution de tensions interculturelles : un début Carl Rogers 15 pages 120 Ko
Et si les trois conditions étaient réunies ? Monique PINDARD-LANGLAT 2 pages 10 Ko
La résilience : l’expression de la Tendance Actualisante ? Sandra Pedevilla 2 pages 10 Ko
Une théorie de la personnalité et du comportement Carl ROGERS 32 pages 115 Ko
Initiation à la pré-thérapie Geneviève MIESSEN
Un regard nouveau sur la psychose: la pré-thérapie Françoise SIMON 4 pages 35 Ko
Une pratique de la psychothérapie centrée sur le client Barbara temaner Brodley 19 pages 63 Ko
Une vielle légende Hindou 1 page
Naturaliser l’empathie Jean Decety 21 pages 76 Ko
De la non-directivité à l’approche Centrée sur la Personne 2 pages 11 Ko
Qu’est-ce qui fait rire cet homme Maureen O’Hara 2 pages 11Ko
Portrait de Carl Rogers (avec photo couleur) Alain BRUN 4 pages 51 Ko
Les fondements de l’A.C.P.

Carl Rogers
L’empathie Textes choisis par G. Adamczewski
L’empathie en psychothérapie John M. SHLIEN 16 pages 163 Ko
Krishnamurti et Carl Rogers Le sens de l’éducation

René Barbier
André de Peretti 18 pages 195 Ko
Carl Rogers et Emmanuel Mounier

Jean-Marc PRIELS 15 pages 174 Ko
Revenons aux clients : une approche phénoménologique du processus de compréhension et du diagnostic.

Peter Schmid
la rencontre interpersonnel dans le contexte social et théologique de la koinonia.

Peter Schmid 13 pages 171 Ko
Carl Rogers et les thérapies expérientielle: Une dissonance ?

Garry PROUTY 6 pages 115 Ko
CARL ROGERS (UNESCO)

Fred Zimring 10 pages 46 Ko
La relation d’aide ??? 1 pages
MARTIN BUBER (UNESCO)

Kalman Yaron 11 pages 53 Ko
Carl Rogers et Milton Erickson Claude Veil 9 pages 159 Ko
Carl ROGERS par lui même Le journal des psychologues 3 pages
Nouvelles donnes sur la Personne et la relation thérapeutique

Bernadette Lamboy 5 pages
Les mécanismes de l’empathie Jean Decety 2 pages
Carl R. ROGERS l’inventeur de la non-directivité. Marc & Caillaud 4 pages
Enseigner les attitudes Nicole Bouruin,
André Lambelin 9 pages 138 Ko
La relation d’aide à l’alcoolique 4 pages
la relation d’aide chez Carl Rogers Helga Hennemann 3 pages
Un psychologue optimiste (article du monde de 1966) Frédéric GOSSENS 3 pages
La sensory awarness De Charlotte Selver
Foi et raison en psychothérapie Max Pagès 5 pages 37 Ko
Nouvelles donnes sur la personne et la relation thérapeutique
Bernadette LAMBOY

4 pages 25 Ko
La perspective dune approche de la psychopathologie centrée sur la personne Elke LAMBERS
Le risque d’enseigner Carl ROGERS
Une psychologie pour le monde actuel Paul SERANT
l’approche personnaliste de Rogers et sa nécessite pour le monde de demain

Alexandre LHOTELLIER 12 pages
Carl Rogers, présent pour nous et notre époque. André de PERETTI 4 pages
Carl Rogers à l’aube du 21è siècle Ruth STANFORD 4 pages
Carl Rogers et le millénaire qui vient Brian THORNE 2 pages
L’éducation centrée sur la personne. M.L. POEYDOMENGE 4 pages
Différences (entre thérapie centrée sur le client et approche centrée sur la personne)

Ernie MEADOWS

3 pages
Carl Rogers Actualité de son message personnaliste. André BOTTEMAN 3 pages
Les conceptions de l’empathie avant, pendant et après Rogers

Marie-Lise BRUNEL
Cynthia MARTINY 27 pages 207Ko
De la connaissance la reconnaissance.

Peter F. SCHMID 19 pages 180 Ko
la tendance actualisante Bérénice Dartevelle
Existe-t-il un inconscient dans l’approche humaniste ?

Bernard RIVIÈRE 7 pages 111Ko
Le rôle du langage comme expression d’une culture dans la psychothérapie centrée sur la personne.

Evelyn Aeschlimann Magnin 13 pages 94K
Bienheureuses sont les patates.

Micheline BEZAUD 4 pages
Façons d’aborder le counselling : thérapie centrée sur le client.

Brian THORNE 1 page 49 Ko
Carl Rogers et la pensée constructiviste complexe.

Georges Lerbet

10 pages 129 Ko
La dépendance, obstacle de la relation à soi et à autrui, selon Carl Rogers.

André de Peretti 13 pages 138 Ko
La psychothérapie non directive ne livre pas le client au hasard.

André TIXIER 7 pages 115 Ko
Pour saluer Rogers. Alexandre LHOTELLIER 13 pages 181 Ko
Un testament de Carl Rogers ?

André BOTTEMAN 17 pages 168 Ko
Vivifier la «théorie de la créativité» de Carl Rogers.

Nathalie ROGERS 5 pages 109 Ko
Comme un petit bouquet de choux fleur. Isabelle Collin
Régis Didierjean 3 pages
Diriger par confluence: une exploration conceptuelle
Evelyn Aeschlimann Magnin

11 pages 122Ko
Le pouvoir d’être soi, Journal intérieur d’une psychothérapie Georges Adamczewski 6 pages 68 Ko
l’écoute, le cœur au bord des lèvres.
Régis Pluchet

2 pages
Psychothérapie centrée sur le client et expérientielle: l’état de la question.

Brian THORNE 3 pages
Rencontre Peter Schmid 3 pages
Le pouvoir des sans pouvoirs Carl ROGERS 11 pages 94Ko
l

Un processus directeur dans la vie. Carl R Rogers 1 pages
une fenêtre sur les danses Catherine Musseau,
Jean Noël Even 2 pages
Carl Rogers et René Barbier. Perspective critique sur l’éducation. Brigitte RAMONT 30 pages 104 Ko
le point de vue de l’approche centrée sur le client ou la personne quant a l’utilisation de notions issues de la pensée analytique tels que le transfert ou le contre-transfert

Barbara Temaner Brodley, Ph.D.
La qualité de l’acceptation. Mary Kilborn, 10 pages 174 Ko
Comment écouter la souffrance Maurice Liegeois 4 pages 57 Ko
Merci à tous mes fous Elisabeth Kremer
Vivre aux frontières Brian Thorne 9 pages 97 Ko
Le pouvoir dans l’Approche Centrée sur la Personne Bérénice Dartevelle 25 pages
le travail avec les schizophrènes ??? 10 pages 117Ko
Les étapes du processus de la psychothérapie selon Carl ROGERS 3 pages
tableau sur le processus du client (complément du texte précédent) 1 page 82 Ko
Conditions nécessaire et suffisante d’un changement en psychothérapie. Carl ROGERS 12 pages 261Ko
Tendresse et spiritualité Silvia OSTERTAG 5 pages 85 Ko
Le respect de la personne Yves Prigent 2 pages 71 Ko
Intimité et sexualité Brian Thorne 8 pages 114Ko
la personne humaine Brian Thorne 9 pages 171 Ko
Politique et administration Carl ROGERS 9 pages 96 Ko
Une base politique : la tendance à se réaliser Carl ROGERS
La relation thérapeutique : contrat professionnel ou relation thérapeutique Brian Thorne 6 pages 106 Ko
l’utilisation du soi Brian Thorne 7 pages
Les enfants et les adolescents victimes d’abus sexuels. Dorothea Huesson,
« RESONANCE INTERACTIVE » dans la psychothérapie par le jeux. Mickaël Behr
la magie du jeu Sandra Pedevilla
Prendre conscience de notre sens de l’existence

Dave MEARNS 4 pages
Un séminaire centré sur la personne

Carl ROGERS 38 pages 217 Ko
Sans jalousie Carl ROGERS 15 pages 144 Ko
L’avènement de la personne nouvelle : fer de lance de la révolution tranquille

Carl ROGERS 17 pages 162 Ko
Carl Rogers, l’homme et les idées

Margot Phaneuf 8 pages

BIBLIOGRAPHIE

Si vous ne trouvez pas ce livre, contactez-moi, je peux peut-être, vous le procurer.

livres de Carl Rogers

Psychothérapie et relations humaines

Théorie et pratique de thérapie non-directive

Béatrice Nauwelaerts
Paris 1965
Carl ROGERS G. MARIAN KINGET
Le développement de la personne

C’est en 1966 que paraissait Le Développement de la personne, traduction française du bestseller de Carl Rogers On becoming a Person dont le succès a grandement contribué à la renommée des travaux sur la non-directivité auprès du public francophone.
Dans cette oeuvre maîtresse pour tous les professionnels de la psychologie sociale, Carl Rogers met l’accent sur les différentes formes de la communication.
Il s’intéresse particulièrement aux formes de relations d’aide (thérapeutiques, pédagogiques), qui favorisent une meilleure appréciation des ressources latentes de l’individu, ainsi qu’une plus grande possibilité d’expression. Il démontre que la psychothérapie est une rencontre particulière entre le thérapeute et son patient : les facteurs opérants de la part du thérapeute sont ses dispositions profondes à l’égard de l’autre, son degré d’authenticité et de cohérence interne.
Cet excellent ouvrage nous introduit à la technique rogérienne. Il s’adresse aux psychologues, psychiatres, professeurs, éducateurs, conseillers et spécialistes de l’organisation du travail, et à tous ceux qui sont concernés par les problèmes de relations humaines.

Carl Rogers PARIS 1996 DUNOD

La relation d’aide et la psychothérapie

« Counseling and Psychotherapy » fut en 1942 le premier ouvrage où Cari ROGERS définit et illustre sa conception de l’aide psychologique. Alors âgé de quarante ans, ROGERS crée en quelque sorte le modèle du psychologue thérapeute qu’il nomme « l’aidant », c’est-à-dire celui qui sait apporter sa spontanéité créatrice au projet d’autonomisation de son client.
Cette « nouvelle orientation de pensée » abandonne tout a priori de jugement, de soutien et de contrôle. La non-directivité comporte une attitude de compréhension foncière laissant au client le choix de son itinéraire, de son langage et de ses décisions.
Evitant les artéfacts transférentiels et les étiquettes, la relation d’aide se fonde sur l’optimisme et la confiance dans les capacités évolutives de chaque individu, malgré la souffrance psychique. Clairement ou non, elle sert de mode relationnel de base à de nombreuses situations et méthodes psychothérapiques d’aujourd’hui.
D’autres ouvrages de ROGERS – Liberté pour apprendre, par exemple – placent ce créateur parmi les tout premiers des praticiens et théoriciens de la psychothérapie moderne. Ce livre, à l’étape initiale d’une grande découverte, apporte une ligne claire à l’action thérapeutique, dans le chaos des techniques et la confusion des idées contemporaines.

Carl ROGERS
Paris 1996 ESF éditeur 11e édition

Un manifeste personnaliste

Dans ce livre, Carl Rogers, se placent délibérément sur le terrain politique. Par des exemples concrets tirés de son expérience de thérapeute, enseignants, d’analyste institutionnels, il nous invite à une réflexion sur le pouvoir et sur le rapport aux institutions.
Il tente de débusquer les hypothèses dépressives et les fantasmes oppressifs ou les manipulations qui entravent le développement réel des personnes et l’humanisation des systèmes sociaux. Il nous invitent à considérer que le phénomène de pouvoir, loin de se rétrécir au dessein d’asservir les forces et les opinions des autres personnes par une domination et une réduction pessimiste, peut-être tout au contraire l’occasion pour chaque individu de donner aux autres comme à lui-mêmes, la possibilité, le pouvoir propre de s’affirmer et d’épanouir positivement ces potentialités.
Cette libération combative du potentiel personnel lancer un défi aux concepts habituels sur lesquels se fonde notre société. Carl ROGERS souligne le paradoxe suivant : c’est en partageant le pouvoir que l’on accroît son influence ; le contrôle le plus constructif et le contrôle que l’on exerce sur soi-même, non pour se restreindre mais pour se confirmer et confirmer la dignité et la valeur d’autrui.
Ce livre vient à son heure, a un moment où la crise des systèmes et des structures sociales touche à son paroxysme. Il s’efforce de démontrer qu’une politique de la personne ne peut et doit être concrètement mis en oeuvre.
Ce livre s’appuie sur de nombreux exemples de personnes qui ont su se battre pour conquérir leur pouvoir et affirmé celui des autres travaillant pas à pas à l’évolution des schémas et des conditionnements sociaux.
dunod
Carl ROGERS

Liberté pour apprendre

Carl R. Rogers, fondateur de l’approche «centrée sur la personne», présente ici un exposé général de sa conception pédagogique.
Rogers est incontestablement un «anti-professeur» – au sens où certains psychiatres se réclament de l’«anti-psychiatrie». Pour lui, l’enseignant ne doit pas être «un maître à penser» mais plutôt un «facilitateur d’apprentissage». Il faut réformer l’institution scolaire pour qu’elle cesse d’être un cadre susceptible d’entraver l’individu et devienne au contraire un environnement qui mettrait l’élève au défi de s’inventer lui-même.
Sous l’exigence d’une institution scolaire libératrice, on retrouve l’intuition centrale de l’auteur, présente tout au long de son oeuvre maîtresse, Le Développement de la personne : sa confiance dans l’homme, non pas dans n’importe quel homme, mais précisément, dans l’homme libéré et orienté vers la créativité.
Ce livre nous dit comment, à partir d’expériences pédagogiques, et malgré bien des échecs, Carl R. Rogers a contribué à la réalisation de cet objectif.

Carl Rogers
Dunod

Les groupes de rencontres

« J’ose croire qu’après avoir lu le présent ouvrage le lecteur sera convaincu que, dans un climat de liberté et d’aide, les membres d’un groupe deviennent plus spontanés, plus souples, plus proches de leur vécu, plus ouverts à leur propre expérience et qu’ils aboutissent à des échanges interpersonnels plus profonds. Et c’est bien là le type d’être humain que l’on trouve à l’issue d’un groupe de rencontre. »
Ainsi s’exprimait Carl R. Rogers en 1970, lors de la parution de son ouvrage. Aujourd’hui, le livre est devenu un classique de la « non-directivité » : à travers son expérience des groupes de rencontre, l’auteur y développe une technique de sensibilisation et de formation psychologique aux va-riantes multiples (groupe de diagnostic, Tgroup, groupe intensif, groupe d’évolution…).
Autant qu’une réflexion sur la non-directivité, Les Groupes de rencontre sont un guide opérationnel dans lequel Rogers enseigne la conduite des groupes et parle du métier d’animateur avec une précision, une clarté et une compétence inégalées à ce jour.

Carl Rogers
Dunod

RÉINVENTER LE COUPLE

Carl R. Rogers fait confiance à la jeunesse. à la qualité de sa quête vers un bonheur qui ne serait plus bâti sur le moule que notre civilisation judéo-chrétienne lui a imposé. Sans jamais porter de jugement, il écoute des couples parler de leur mariage, de leurs difficultés. Il se passionne également pour les expériences tentées dans diverses communautés ou pour le couple, par exemple, de Denise et Eric, qui semblent avoir traversé toutes les tempêtes. Il ne se demande pas s’ils ont raison ou tort de vivre comme ils le font, mais il constate : « Ces unions existent ». Et elles ne sont jamais de mauvaise qualité… Rogers nous dit de ce livre qu’il n’a qu’un but : « Faire réfléchir sur les modalités d’un changement, et môme d’une révolution qui porterait sur une partie défaillante de notre culture : le mariage et toutes ses alternatives ». Pour l’auteur encore, il existe quatre critères déterminants qui peuvent faire espérer une révolution : progresser ensemble, se dire tout, être soi, reconnaître et accepter l’autre.

Carl ROGERS

Psychologie existentielle

Quel peut être l’apport de l’approche existentielle à la psychologie comme à la psychothérapie ? Tel est le thème traité dans cet ouvrage par un ensemble de psychologues parmi les plus éminents aux Etats-Unis aujourd’hui : Carl Rogers, Rollo May, Gordon Allport, Herman Feifel, Abraham Maslow.
Les auteurs s’interrogent sur le rôle et la pratique de la psychologie existentielle dans un pays où, par tradition, prédomine en ce domaine un point de vue de stricte objectivité et indique la contribution des psychologues américains au courant existentiel. Ils montrent comment les concepts dégagés par l’existentialisme peuvent faire l’objet d’une clarification et d’une vérification expérimentales. Sur des exemples précis, ils indiquent comment des propositions empiriquement vérifiées peuvent conduire à dégager des instruments opératoires et à fonder une psychothérapie.
Cette étude contribue à un approfondissement de la théorie de personnalité ; à ce titre, elle doit retenir l’attention des psychologues et des éducateurs.

Carl ROGERS
Éditions de l’EPI

AUTOBIOGRAPHIE

La pensée rogérienne a été largement diffusée auprès du public français, mais l’homme reste peu connu.Or, c’est justement une des caractéristiques de cette pensée que d’~tre indissociable de l’homme qui la porte et qu’elle exprime tout entier. Cette Autobiographie où Carl R. Rogers se confie avec la spontanéité et la fraîcheur qui lui sont coutumières est beaucoup plus qu’un livre anecdotique. Elle est une clé pour mieux comprendre et approfondir une des orientations les plus marquantes de la psychologie contemporaine. Dans la crise qui affecte actuellement les sciences humaines, il importe de suivre le récit émouvant des recherches et des luttes d’un homme qui toute sa vie a milité pour remettre en cause l’idéologie dominante des universités et des centres de soins psychologiques.
Carl Rogers
Éditions de l’EPI

livres sur Carl Rogers

L’ÉTREINTE DE L’AMOUR BRIAN THORNE

L’autobiographie d’un thérapeute centré sur la personne (non disponible en librairie) pour le recevoir cliquer ici

Brian THORNE Important praticien international dans le monde de la thérapie centrée sur la personne et auteur de nombreux livres accueillis favorablement a, pendant de nombreuses années, été aussi une figure controversée.
Ses écrits on provoqué de violents et parfois acrimonieux débats non seulement parmi les psychothérapeutes et les consellors mais aussi dans les rangs des théologiens et des éducateurs religieux.
Le professeur Thorne est exceptionnel dans le fait d’avoir maintenu tout au cours d’une longue et brillante carrière un engagement passionné tant envers la théorie et la pratique de la thérapie centrée sur la personne qu’envers une appartenance à l’Eglise Anglicane. Cette double allégeance lui a gagné de nombreux amis et non quelques détracteurs dans les deux camps.

Autobiographie de Brian THORNE traduit par Isabelle Dubard

Autobiographie de Carl ROGERS Collectif lectures plurielles

Psychologue, thérapeute, chercheur, pédagogue, formateur… Carl Rogers, l’auteur du Développement de la personne ou de Liberté pour apprendre, fut un des grands penseurs de notre temps. Théoricien de l’autodirection, il n’a cessé de questionner l’apprentissage autonome et l’évolution personnelle, en se demandant comment une personne extérieure pouvait accompagner ou faciliter ces processus. En 1967, il témoignait, à travers son Autobiographie, de son parcours et de ses engagements. Edité en France en 1971 chez l’Epi, l’ouvrage a rapidement été épuisé. En hommage à un auteur qui a marqué plusieurs de ses membres, le collectif " Savoirs et rapport au savoir " de l’Université Paris X Nanterre réédite ce texte, accompagné d’une série d’analyses qui poursuivent un double but : réactualiser la pensée de Rogers et approfondir la conceptualisation de la notion de rapport au savoir. Les autobiographies offrent, en effet, une occasion unique et passionnante de comprendre, à travers ce qu’un auteur choisit d’afficher de lui-même, comment et pourquoi se construit son rapport au savoir, en situant ses théorisations dans une histoire propre qui les éclaire et leur donne sens. Sont donc présentées ici, outre l’Autobiographie, six analyses croisées, appuyées sur des conceptualisations psychosociales et psychanalytiques, en lien avec le contexte socio-historique dans lequel vécut Rogers. Ces analyses montrent en quoi les choix de vie et les développements théoriques peuvent être considérés, aussi, comme des réponses aux conflits psychiques qui traversent tout individu en général et Carl Rogers en particulier, et comment l’individu s’empare de ce qui le prédétermine (conditions extérieures, influence familiale, références culturelles, etc.) pour construire ces réponses. Introduction aux travaux de l’auteur, l’ensemble permet par ailleurs de saisir quelque chose d’une pensée " vivante ", en train de s’élaborer, en réponse à des questions anthropologiques fondamentales. C’est donc, aussi, un travail épistémologique, qui contribue à montrer ce que le savoir peut apporter au développement de chaque personne.

Editions l’ Harmattan (8 janvier 2004)
Collection : Savoir et formation

Comprendre Carl ROGERS

Carl Rogers (1902-1987) est l’un des plus grands psychologues et psychothérapeutes de ce siècle. Fondateur de la « thérapie centrée sur la personne », il continue d’exercer une influence considérable aussi bien auprès des professionnels du soin qu’auprès des enseignants et des formateurs.
L’ouvrage que lui consacre Brian Thorne constitue une introduction précise à la vie et à Pœuvre de ce maître à penser. L’auteur fournit un exposé synthétique des principaux aspects théoriques et pratiques de ses écrits : il évoque les circonstances qui ont accompagné le développement de ses travaux, rend compte des principaux débats dont ses théories ont fait l’objet. Il replace enfin l’œuvre de Carl Rogers dans la longue tradition d’ouverture à la dimension spirituelle de l’homme.
Collaborateur de Carl Rogers durant les dernières années de sa vie, Brian Thorne fournit avec ce livre un outil de référence pour tous ceux qui voudront mieux comprendre ou découvrir l’une des figures les plus marquantes de la psychologie du Me siècle.

Brian THORNE
PRIVAS Collection pédagogique

ROGERS

Carl Rogers est actuellement l’un des psychologues et pédagogues américains les plus en vue et les plus discutés. Au cours de sa carrière de thérapeute, il met au point une méthode et des principes nouveaux de la « relation d’aide », qu’il définit d’abord comme « non directive », puis, plus tard, comme « centrée-sur-le-client ». Il applique ces idées dans son enseignement et grâce à un changement complet des relations entre maîtres et élèves, propose un plan pour une révolution totale de l’éducation. En particulier, à la notion d’enseignement — qui lui paraît futile ou nuisible — il oppose celle d’apprentissage, libre, volontaire, motivé — seul capable de procurer à l’étudiant aussi bien l’épanouissement de sa personne que la possibilité de s’adapter au monde moderne en constante évolution.

Pierre-Bernard MARQUET
Psychothèque Editions universitaires

Présence de Carl Rogers

De renommée mondiale, Carl Rogers a exercé pendant un demi-siècle une influence en profondeur sur les pratiques et les conceptions théoriques dans les domaines de la thérapie, de la recherche, de l’éducation, de la formation, de l’aide sociale, du management et, plus généralement, des relations humaines, des institutions et des conflits.
La pensée et son œuvre, pionnières et souvent controversées ou insuffisamment connues, trouvent à l’heure actuelle un vif regain d’intérêt en raison de l’actualité de leurs conceptions et des pratiques qu’elles inspirent. Cet ouvrage, à jour des études récentes sur ce grand psychologue américain, répond aux besoins de clarification de son message courageux et analyse ce qu’il apporte à la compréhension de notre époque ainsi qu’à nos chances d’adaptation.

André de Peretti
Eres

Pensée et vérité de Carl Rogers

Dans le monde entier, l’oeuvre de Carl Rogers suscite ces dernières années un vif intérêt. De toute évidence, sa. conception de la relation humaine répond à l’attente de nombreux cliniciens, psychologues, éducateurs et travailleurs sociaux. De ce fait, leur rencontre avec l’œuvre de ce grand psychothérapeute américain leur a permis de prendre plus nettement conscience d’une intuition sous-jacente depuis toujours à leur expérience professionnelle et personnelle. Bien que souvent interprétées de manière trop approximative, des notions telles que la non-directivité, la congruence, la thérapie centrée sur le client ne pouvaient en effet manquer d’ouvrir des perspectives nouvelles et essentielles à tous ceux qui s’attachent à une plus juste compréhension de leurs interlocuteurs.
Cependant, dans l’approbation comme dans la contestation, l’attention accordée à une pensée originale et complexe suscite inévitablement des malentendus. Ceci sera plus vrai encore pour un auteur dont plusieurs ouvrages fondamentaux restent encore inconnus du public de langue française. Il paraissait d’autant plus urgent d’offrir à ce public une présentation de la recherche et de la pratique rogériennes qui ne négligerait aucun de leurs grands aspects et, à travers le développement progressif, ferait apparaître l’intention profonde de leur auteur.
Seul un psychologue praticien bien au fait de la vie et de la personnalité de Carl Rogers pouvait réaliser une telle synthèse, constamment vérifiée dans tous ses éléments au cours de contacts suivis avec le psychothérapeute américain. C’est ce que nous apporte aujourd’hui l’ouvrage d’André de Peretti qui prend ainsi valeur à la fois d’introduction fondamentale et de mise au point, devenue indispensable en réponse à de multiples interrogations et controverses.

André de Peretti
Privat

Carl Rogers ou le paradoxe de la présence.

Article publié en deux articles dans la revue ETUDE
André De Peretti

Carl ROGERS ; de la psychothérapie à l’enseignement.

Déjà en France, l’influence de Carl Rogers en matière de psychothérapie et d’éducation est indiscutable.
Ce que propose Miguel de la Puente, c’est une meilleure présentation de Carl Rogers, de son œuvre et du contexte culturel et personnel qui l’entoure. Il s’agit, en quelque sorte, d’une vaste synthèse dans laquelle le lecteur découvrira aisément les lignes majeures du courant « rogérien »
Livre aussi utile pour les personnes intéressées par les sciences humaines que pour les praticiens qui trouveront aussi de précieuses indications bibliographiques.
Miguel de la Puente
EPI Hommes et groupes

livres sur l’Approche Centrée sur la Personne

La psychothérapie centrée sur la personne.

Présentation de l’éditeur
1902 : Chicago ! La “Vienne” d’un nouveau Freud. Là, naît Carl Rogers, créateur d’une “autre” méthode thérapeutique, assise sur une démarche féconde, entièrement fondée sur la puissance de la force de vie présente en chaque être humain : la psychothérapie centrée sur la personne. Tout ce que vous avez envie de savoir sur cette mystérieuse “Approche Centrée sur la Personne” est superbement dévoilé ici en quelques pages

L’auteur vu par l’éditeur
Bérénice Dartevelle, psychothérapeute, formatrice, présidente fondatrice de l’Association Française de Psychothérapie dans l’Approche Centrée sur la Personne, “co-facilitatrice” des Ateliers de Communication interculturelle, aux côtés de Carl Rogers en 1986 en Hongrie, sait parfaitement approfondir et synthétiser cette pensée rogérienne qui débouche sur une vision unitive, alternative et libératrice

Bérénice DARTEVELLE

A QUEL PSY SE VOUER ?

Psychanalyses, psychothérapies : Les Principales approches
Sous la direction de Mony Elkaïm (le texte sur l’ACP et de Bérénice Dartevelle)
On trouvera dans cet ouvrage une vision synthétique, claire et précise des principales approches psychanalytiques et psychothérapeutiques qui ont cours, sont reconnues, font école, et proposent une pratique sérieuse et crédible, accompagnées d’un corpus théorique conséquent. Sont donc représentées ici trois approches psychanalytiques (freudienne classique, lacanienne, jungienne), les psychothérapies psychanalytiques, les thérapies familiales, les thérapies cognitivo-comportementales, la Gestalt-thérapie, l’analyse transactionnelle, la PNL thérapeutique, l’hypnose ericksonienne, le psychodrame, et la psychothérapie centrée sur la personne (approche de Carl Rogers). Les auteurs sont tous reconnus dans leur champ, et chaque présentation est suivie par une bibliographie et une rubrique " à qui s’adresser ". Il nous a semblé par ailleurs qu’il fallait aller au-delà d’une simple juxtaposition des points de vue, et qu’un débat s’imposait entre les représentants des différentes approches, pour qu’ils formulent avec netteté leurs divergences et leurs convergences. L’échange qui s’est ensuivi est aussi enrichissant qu’exceptionnel.

Risques et chance de la vie collective.

La vie collective - dans les villes, les entreprises, les usines, les écoles, les universités - apparaît à la ois comme une nécessité, car à moins de rêver d’un hypothétique retour à la terre, il n’est pas possible de concevoir au XX° siècle un monde inarticulé. Une contrainte car si chacun est prêt à reconnaître les bienfaits matériels et intellectuelle de cette vie collective, chacun aussi la ressent comme un destin qui le limite et parfois le brise.

André De Peretti
EPI collection “Hommes et roupes”

Liberté et relation humaine ou l’inspiration non directive.

Déceler les asservissements, les blocages, les mensonges avoués et inavoués, les faux pas qui aliènent les relations humaines et y restaurer la vérité : tel est l’objet du livre, d’André de Peretti. Il a rassemblé dans cet ouvrage des articles, écrits dans des occasions différentes, mais qui tous ont en commun cette volonté de retrouver dans l’homme et dans les relations entre les hommes une liberté qui en est trop souvent absente.Une idée-force inspire cette série d’essais la non-directivité prônée par le célèbre psychothérapeute américain Cari Rogers.
C’est d’abord cette non-directivité qu’exposa A. de Peretti, car elle a été souvent mal-comprise ou mal interprétée, conduisant ainsi" à des exagérations ou à des contresens qui sont à l’opposé de la pensée de Rogers. En mettant en relief sa véritable signification et sa richesse, il’ en fait ressortir l’originalité propre.
Mais A. de Peretti ne s’est pas contenté d’étudier Rogers. Sa découverte l’a conduit à la pratique (et d’ailleurs il était impossible à qu’il en fût autrement). Dans l’administration, dans les entreprises, à l’école, il "o mis à l’épreuve les principes de Rogers et il, révèle à quel point les personnes et les relations à l’intérieur de ces groupes en ont été ’ transformées.
Le récit de telles interventions psychosociologiques fait aussitôt surgir dans l’esprit de multiples questions. A. de Peretti ne les élude pas et montre comment, pour sa part, il résout les problèmes de valeur, à la fois philosophiques et religieux, posés par la non-directivité.
André De Peretti
Éditions de l’EPI

L’APPROCHE CENTREE SUR LA PERSONNE

Inventeur de la «thérapie centrée sur la personne», Cari Rogers est considéré comme le plus influent de tous les psychologues américains. On lui doit seize livres et plus de deux cents articles.
Moins d’un an avant sa disparition, en février 1987, il avait entrepris de regrouper en un seul volume certains de ses écrits, s’assurant pour cela le concours de son biographe, Howard Kirschenbaum, et d’une collaboratrice de longue date, Valerie Land Henderson, qui ont, à la mort du grand psychologue, mené ce projet à son terme.
L’Approche centrée sur la personne constitue la meilleure introduction possible à la vie et à l’oeuvre de l’un des penseurs les plus créatifs et les plus novateurs du xxe siècle. A travers des textes dont la publication s’étend de 1942 à 1987, le lecteur découvrira l’homme, évoquant l’origine de sa vocation, ou encore son mariage, le thérapeute, aux prises avec des cas individuels, mais aussi le chercheur, l’enseignant et l’humaniste, soucieux d’approfondir le dialogue par-delà les frontières. Il assistera à la naissance de la thérapie centrée sur la personne et, sous ses yeux, se déroulera une vie entièrement consacrée par Rogers aux idéaux qui furent les siens.
A côté de textes déjà publiés, cet ouvrage met à la disposition du public des documents dont l’originalité et l’importance avaient, jusqu’alors, été réservées au cercle étroit des revues spécialisées.
Pour reprendre les mots du professeur Sidney B. Simon: «Ce livre est un écrin, dans lequel on trouvera un joyau: le meilleur de Rogers.»
Anthologie de textes présentés par
Howard Kirschenbaum et Valerie Land Henderson

L’orientation non-directive en psychothérapie et en psychologie sociale.

Les sciences humaines — plus particulièrement la psychologie, la psychologie sociale et la sociologie — ont acquis efficacité et précision tant dans leurs méthodes que dans leur conceptualisation ; enrichies par les apports des mathématiques modernes, des travaux statistiques, de la théorie des jeux et des décisions, de la cybernétique, elles contribuent toujours davantage au traitement des problèmes d’organisation (au sens le plus général du terme), dans-quelque domaine de la vie sociale qu’ils se pos°nt industriel, administratif, commercial, économique, politique.
Le but de la collection «Organisation et Sciences humaines» est essentiellement de permettre aux organisateurs, aux gestionnaires, aussi bien qu’aux psychologues, psycho-sociologues, sociologues et aux étudiants dans ces disciplines, de trouver des informations sur le plus récent développement des sciences humaines, sous le double aspect de la recherche fondamentale et des applications.
Elle a pour objet la publication, — d’une part d’ouvrages et de textes de base désormais classiques édités à l’étranger, mais non encore traduits, — d’autre part de travaux originaux ou de anise au point, français ou étrangers, individuels ou collectifs, qui se situent au carrefour de la théorie et de la pratique dans le champ des sciences de l’homme et de leurs interactions.
Max Pagès
DUNOD

Fousing au centre de soi

Méthode d’autothérapie destinée à aider les individus à résoudre des problèmes d’ordre psychologique, comme le stress, et à améliorer leurs relations interpersonnelles. L’auteur fonde sa méthode sur la faculté de “se centrer”. Il explique la philosophie à la base de cette technique, la marche à suivre pour arriver à “se centrer”; il fait appel à l’entraide venant des ressources d’autrui; il fait ressortir les avantages dans les relations interpersonnelles.
Eugène Gendlin
Le jour éditeur

Des mots pour vivre Accompagner par l’écoute

Beaucoup de nos contemporains éprouvent le mal-être et n’arrivent pas à trouver les paroles pour exprimer leur souffrance. Dépressions, poids de l’exclusion et du chômage, blocages psychologiques, maladies ou enfance difficile en sont souvent la cause. Mais pour les aider, pour retrouver le goût de vivre, la démarche du psychothérapeute peut s’avérer déterminante si elle leur propose de libérer la parole, de redonner sens aux mots. Formée à la thérapie conçue par Carl Rogers, Muriel Mazet situe à sa juste place cette approche, tout en essayant de démythifier une profession qui reste encore victime de nombreux clichés. Nourrie d’une pratique où se mêlent des parcours d’enfants, d’adolescents, d’adultes et de parents, et ce dans des contextes très différents (consultations privées, Centres d’aide par le travail, milieu carcéral), sa réflexion délivre un message d’espoir à ceux pour qui l’existence se résume à un sentiment d’échec

Mureil MAZET
Desclée de brouwer

DIBS

DIBS est un enfant profondément perturbé qui a pu développer une personnalité vigoureuse grâce à un traitement classique de psychothérapie dont on donne ici l’enregistrement de toutes les séances. Or un des grands problèmes de notre époque est de comprendre les techniques grâce auxquelles on peut obtenir des transformations durables de la personnalité et du comportement. Une autre notion importante souligné par cet ouvrage est la réciprocité entre les troubles des parents et ceux de leurs enfants au point que la guérison de l’enfant par la psychothérapie peut aider puissamment au redressement du comportement mental des parents alors qu’il est plus classique de considérer que le traitement réussi des parents est la meilleur thérapie d’un enfant perturbé

Dr Axline
Champs Flammarion Sciences

livres sur la relation d’aide

Jacques CHALIFOUR
Exercices et réflexions sur la relation d’aide

Ce manuel d’exercices et de réflexions sur la relation d’aide est destiné tant aux étudiants en soins infirmiers qu’à ceux en psychologie, en communication et en relation d’aide. Il propose un approfondissement des apprentissages sur les plans du savoir, des savoir-faire et des savoir-être. L’auteur a lui-même construit les exercices à partir de sa pratique de clinicien, de consultant et de pédagogue. Chacun d’eux comprend une brève description suivie de directives, puis de l’exercice proprement dit. Certains exercices peuvent être accomplis en dehors des rencontres alors que d’autres font partie intégrante d’activités en classe. Quatre groupes d’exercices sont présentés. Un premier groupe porte sur la découverte et la révélation de soi. L’étudiant y est invité à préciser ses besoins de formation, à rédiger un journal personnel à partir d’une démarche simple et originale, à entrer en lui et à apprendre à parler de lui. Un deuxième bloc d’exercices porte sur la reconnaissance et la compréhension du fonctionnement des processus psychologiques via le retapissage d'un fauteuil ancien. Une démarche expérientielle guidée amène d’abord l’étudiant à prendre conscience du rôle des sens et des perceptions dans la communication. Elle le conduit ensuite à reconnaître, en lui et chez les autres, pensées, émotions et besoins. Un troisième groupe d’activités porte sur la relation d’aide et est conçu pour aider l’étudiant à développer certains savoir-être, notamment la compréhension empathique, l’immédiateté, l’authenticité et la spécificité. Il propose aussi un survol pratique des techniques de communication telles que le reflet simple, la reformulation, le feed-back descriptif, le feed-back expérientiel et l’utilisation de questions. Un quatrième groupe d’exercices a davantage trait à l’entretien et à l’analyse de son contenu. Une version plus détaillée de tous les exercices présentés se retrouve dans un autre livre du même auteur, intitulé Enseigner la relation d’aide, écrit à l’intention des personnes-ressources et notamment des enseignants en soins infirmiers. On y trouve des suggestions d’objectifs à poursuivre, une façon de présenter ces exercices et d’en faire l’animation. Dans la première partie de ce second ouvrage, l’auteur présente une synthèse des principaux aspects pédagogiques à considérer dans l’enseignement de la relation d’aide, de même que des méthodes et moyens pédagogiques éprouvés. La seconde partie est constituée de nombreux exercices, dont ceux du présent volume. L’auteur espère que ces deux volumes seront un apport précieux pour les personnes intéressées par l’enseignement de la communication et de la relation d’aide en soins infirmiers de même que pour leurs étudiants.

LA RELATION D’AIDE

Eléments de base et guide de perfectionnement
Jean-Luc HETU
GAETAN MORIN1994

Roger MUCCHIELLI
L’ENTRETIEN DE FACE A FACE

Dans la relation d’aide

ESF Edition
1998

Relation d’aide et formation à l’entretien

Jacques SALOMÉ
Presse Universitaire de Lille.

Jim Cole
La relation d’aide

L’ETINCELLE
Aider les autres, s’aider soi-même, paradoxe ou art de vivre.

Jean ARTAUD
L’écoute Attitudes et techniques

Chronique Sociale
LYON 1997
Joëlle GARBARINI
FORMER A LA RELATION D’AIDE
ESF
Dans la première partie de cet ouvrage, deux recherches effectuées auprès de formateurs-terrain en service social accueillant des stagiaires révèlent l’aspect affectif de la relation pédagogique sur le terrain et donnent à réfléchir sur la nature de la relation d’aide qui se noue avec les usagers. Dans la deuxième partie, nous avons jugé nécessaire d’apporter à la formation des travailleurs sociaux une approche conceptuelle et méthodologique de cette relation d’aide. Par ailleurs, nous proposons un travail pédagogique utilisant comme support la littérature qui constitue un outil à la fois novateur et pertinent pour assimiler ces connaissances «abstraites». De plus, des temps d’analyse de pratique permettent également aux étudiants de repérer leur implication au sein des relations professionnelles. Enfin, en termes de perspectives, des remarques et des propositions à la fin de l’ouvrage alimentent une réflexion sur la nécessaire articulation entre les deux lieux de formation afin
de permettre un recentrage autour de l’étudiant dans le cadre d’un projet individuel de formation. Cet ouvrage s’adresse aux étudiants de service social et éducatif, aux professionnels en poste, aux formateurs, à tous ceux qui sont soucieux de formation, et à tous les partenaires du secteur social.
2850084301

La Relation d’aide :
Développer des compétences pour mieux aider

Les situations sociales (précarité, ruptures de vie…) amènent le renforcement de dispositifs professionnels, le développement de groupes, d’associations utilisant la relation d’aide.
Ce type d’accompagnement se réalise autant par le face à face individuel ou collectif (entretien - groupe de parole), qu’au travers d’une relation téléphonique.
Un appui méthodologique rigoureux est souhaitable pour garantir une réelle efficacité à la personne en demande (en la sollicitant comme auteur et actrice de sa solution) tout en permettant à l’aidant de se préserver (gestion des émotions, distanciation…).

DÉMARCHE RELATIONNELLE
relation d’aide et relation thérapeutique.

Ce manuel s’adresse en priorité à l’étudiant en institut de formation en soins infirmiers (IFSI), mais également au personnel infirmier, paramédical et à tout praticien de la démarche relationnelle. En douze parties, il traite le module 3 des soins infirmiers intitulé " démarche relationnelle " du programme des études préparatoires au diplôme d’État infirmier (D.E.I.), et aborde ainsi : - l’origine et la définition de la relation d’aide ; - le concept aidant/aidé et les motivations du futur praticien ; - l’écoute, l’entretien et les indicateurs d’une thérapeutique de qualité ; - les outils pour une communication efficace ; - les techniques de référence de l’activité aidante : l’analyse conversationnelle et structurale, la programmation neurolinguitisque (P.N.L), l’analyse transactionnelle, la transaction, la négociation, les jeux psychologiques, etc. ; - la relation d’aide à la famille ; - les phénomènes du stress (burn out), de la dépression et du suicide ; - l’éthique de la démarche relationnelle ; - les dérives de la relation d’aide. Pour s’auto-évaluer, le lecteur trou
Alain Raoult

LA RELATION D’AIDE
concepts de base et interventions spécifiques

La relation d’aide présente les éléments cliniques issu à la fois de la documentation scientifique et de l’expérience pratique. La contribution originale de ce livre est d’aborder les multiples facettes de la relation d’aide auprès de différentes clientèles. destiné aux étudiants qui reçoivent une formation universitaire de premier ou de deuxième cycle en psychologie, psychothérapie, counseling, travail social ou tout autre domaine connexe et aux professionnels de la relation d’aide, voilà un ouvrage de référence des plus pertinents.

Line LeBlanc Monique Seguin
les éditions logiques

Se former à la relation d’aide : Concepts, méthodes, applications
A côté des thérapies cognitivocomportementales et de la psychanalyse s’est développé le courant de la psychologie humaniste essentiellement représenté par la pratique de Carl Rogers. Cet ouvrage propose une approche didactique et clinique de la relation d’aide entendu comme technique psychothérapique. D’une clarté exemplaire, le livre est notamment centré sur la vie émotionnelle du patient et sur le traitement du symptôme. Il comporte de nombreuses mises en application.

de Antoine Bioy, Anne Maquet
Dunod

Le Trait d’Union du Collectif Carl Rogers

N°20 N° 21 N°22 N°23

Au sommaire du N° 23
Page 1 - Éditorial

Page 2 à 4 - La psychothérapie centrée sur la personne. Bérénice Darteveille.

Page 5 - Vous faire partager…. Geneviève Meurs

Page 6 - Qualité de la présence, absence de la pensée. Gérard Mercier

Page 7 à 9 - Compte rendu de la XV° rencontre. Annie Cardinet

Page 10 - Annonces

Page 11 - A lire, a consulter, recherche

Page 12 - Contacts, abonnement.

Au sommaire du N° 22
Page 1 - Éditorial

Page 2 à 4 - Le sens du sens André de Peretti

Page 5 à 10 - Un drôle de planète Sully Faïk

Page 11 & 12 - Marcher l’un avec l’autre. François-Xavier Demont

Page 13 & 14 - Sexualité Eric Marvaud

Page 15 - Poème Denise Bénaquin

Page 16 - Contacts, abonnement.

au sommaire du N° 21
Page 1 - Éditorial

Page 2 à 4 - La relation : un 3e infini ? Gérard MERCIER

Page 5 - Marie Bernadette Hoarau, une leçon de vie…Sébastien MILLECAMPS

Page 6 à 8 - D’avancement en avancement… Sully FAÏK

Page 9 & 10 - Sexe genre et ACP. Eric MARVAUX

Page 10 & 11 - Annonce

Page 12 - Contacts, abonnement

au sommaire du N° 20

Page 1 - Éditorial
Page 2 à 9 - Ecoute corporelle et verbale dans l’ACP Willi ROES
Page 10 à 12 - Quelques attitudes et convictions fondamentales. Carl ROGERS
Page 13 - Rencontre du collectif avec Roberto CREMA
Page 14 - Annonces
Page 15 - A lire

Au sommaire du N° 19

Page 1 - Éditorial
Page 2, 3, 4 - Un art du soin Robert CREMA
Page 5 - Regard Roberto CREMA
Page 6 - La mue Marie-Christine Bréhant
Page 7 & 8 - Le Moving Gérard Mercier
Page 9 - Etre capable de se diriger seul(e). Josyane Badier-De Loz
Page 10 & 11 - l’écoute téléphonique des auteurs de violences. Pascal Courty
Page 12 - Annonce - A lire
Page 13 - Annonce
Page 14 - Contacts - Abonnement.

Au sommaire du N° 18:
Page 1 - Éditorial
Page 2 à 6 - Pempowerment Suzanne Key
Page 7 & 12 - l’écoute rogérienne" André de Peretti
Page 13 - a lire
Page 14 & 15 - Annonces
Page 16 - Contacts, abonnement

Au sommaire du N° 17:
Page 1 - Éditorial
Page 2 à 4 - la magie du jeux
Page 5 - En notre âme et conscience
Page 6 à 9 - manifeste des médecins généraliste
Page 10 à 11 - Les mouvements de l’univers
Page 12 - A lire
Page 13 - Annonces
Page 14 - Contacts, abonnement

Au sommaire du N° 16:
Page 1 - Éditorial
Page 2 à 6 - « Ce que nous savons de la psychothérapie. » C. Rogers
Page 6 & 7 - La dimension relationnelle de la congruence. Gérard Mercier
Page 8 à 9 - Présentation de « Chemin Pluriel. »
Page 10 à 15 - Annonces
Page 16 - Contacts, abonnement.

au sommaire du Numéro 15 “spécial école”
Page 1²²² - Éditorial
Page 2 à 5 - SZINES ISKOLA
Page 6 & 7 - Centre EM’PHEL
Page 8 à 10 - Formation enseignante et empathie
Page 11 à 14 - Accompagnement des petits lors de la rentrée scolaire.
Page 15 - A lire ou à relire
Page 16 & 17 - Annonce
Page 18 - Contacts, abonnement

au sommaire :du N° 14
Page 1 - Éditorial
Page 2 & 3 - Réflexion sur l’ACP André de Peretti
Page 4 & 5 - La personne sous la loupe de la psychothérapie. Sully FAÏK
Page 6 - Qui à besoin de mots. Brian Thorne Dave Mearns
Page 7 à 9 - Régulation d’état. Brian Thorne
Page 10 - Réflexions.
Page 11 & 12 - Écouter les victimes avec empathie. Pascal COURTY
Page 13 - A lire.
Page 14 - Annonces.
Page 15 - Offres d’emploi.
Page 16 - Contacts, abonnement.

Sommaire du N° 13
Page 1 - Éditorial
Page 2 à 9 - L’empathie Jerold D. Bozarth
Page 10 à 12 - les conditions de l’entretien rogérien. Madeleine VARIN D’AINVELLE.
Page 13 - Témoignage sur les journées à Lille. Philippe Barrier
Page 14 - 14 ème Rencontres du Collectif.
Page 15 - Annonces
Page 16 - Contacts, abonnement.

Sommaire du N° 12
Page 1 - Editorial

Page 2 à 6 - Le temps d’un week- end Maguy Viart

Page 7 à 11 - La relation thérapeutique Brian Thorne

Page 12 - Bienvenus chez les ch’tis rencontre européenne à Lille

Page 13 - Annonces

Page 14 - Contacts, abonnement

Sommaire du N° 11
Page 1 - Editorial
Page 2 - Dans la pratique écouter c’est recevoir Sandra Pedevilla
Page 3 à 7 - L’empathie Josette Pariset
Page 8 - Entretien ratés Jean Calvo
Page 9 - Toulouse et les autres… Eric Marvaud
Page 10 - Compte rendu de la rencontre de Toulouse. Alain Béaur
Page 11 - Annonces. - A lire
Page 12 & 13 - Annonces
Page 14 - Contacts, abonnement.

Sommaire du N° 10
Page 1 - Editorial
Page 2 à 4 - Tennis de table centré sur la personne ? Michel Bellegarde, Gilles Delassasseigne.
Page 5 à 7 - Un résumé de mon travail. Mark Russel
Page 7 - Voici cette autre personne mon client. Carl Rogers
Page 8 - Suite à l’article « Do we need « A » reality ? » Gislaine Jousset
Page 9 & 10 - Suite à l’article « Do we need « A » reality ? » Micheline Vermont
Page 11 - Supervision Catherine Barthès-Traynard
Page 12 a 14 - Annonces.
Page 15 - A lire

Sommaire du N°09
Page 1 - Editorial
Page 2 à 6 - Nous faut-il une réalité ? Carl ROGERS
Page 7 à 9 - Tranche de vie à l’école. Catherine TRAYNARD
Page 10 - Rupture ou continuité. Catherine TRAYNARD

Sommaire du N°08
Page 1 - Retour sur les assises du collectif. Patricia LAVIGNE
Page 2 & 3 - rencontre de formateurs Sandra Pedevilla
Page 3 - Poésie Cristian Parant
Page 4 & 5 - La thérapie peut-elle être une aventure ? Emmanuelle Baillon
Page 6, 7 & 8 - Groupe de parole à l’école. Danièle PALADINI-EDO
Page 9 & 10 - Réflexions inspirées de 2 roi 5-9, 14 Sébastien Daix
Page 11 - A lire
Page 12 - Contacts, abonnement.

Sommaire du N° 07
Page 1 - Éditorial
Page 2 - Le surprenant regard de la sociologie sur la psychothérapie. Gérard Mercier
Page 3, 4 & 5 - Approche centrée sur la personne au risque du corps chantant. Patricia Mogenet
Page 6 - La paix ça commence à l’école !
Page 7 - Bibliographie de Brian THORNE Isabelle DUBARD
Page 8 - Un webring rogérien Christiane Frey
Page 9 - A lire et a méditer Charles et Théa Rozjman
Page 10 à 15 - Annonces
Page 12 - Poésie de Cristian Parent
Page 16 - Contacts, abonnement.

Au sommaire :du N° 06

Page 1 - Éditorial
Page 2 - Suzanne Keys
Page 3, 4 & 5 - Sexothérapie et ACP Patrick Froment.
Page 6 & 7 - Hommage à Bérénice Dartevelle. Georges Didier du journal Réel.
Page 8 - Hommage à Bérénice Dartevelle Micaella Ruletta
Page 8 - Poésie de Cristian Parent
Page 9 - Pour une écologie relationnelle. Daniele Edo-Paladini
Page 10 & 11 - Devant le feu. Sally Morgan
Page 12 & 13 - Présentation de l’HARPE Jean-Daniel Rohart
Page 13 & 14 - Annonces
page 15 - A lire
Page 16 - Contacts, Abonnement.

au sommaire du N°05

Page 1 - Editorial
Page 2, 3, 4, 5 & 6 - Le manteau d’arlequin Jean VERRIEST
Page 7 - Mort de Carl Rogers André de PERETTI
Page 8 & 9 - Retour sur le séminaire de colin LAGO
Explorer nos différences Marie-Dominique ROMATET
Page 10 & 11 - Première rencontre avec Thérèse. Geneviève MEURS
Page 12, 13 & 14 - Cela doit être dur d’écouter… Sandra PEDEVILLA
Page 15 & 16 - L’amour et l’éthique dans l’approche centrée sur la personne. Suzanne KEYS
Page 17 - Une obscure clarté Josiane JABERT
Page 18, - la présence de Carl ROGERS Jean-Daniel ROHART

au sommaire du N°04
Page 1 - Editorial
Page 2, 3, 4 & 5 - La place d’un groupe de parole. Thomas Wallenhorst
Page 6 - Un américain à Paris. Claude Veil
Page 7 & 8 - Un psychologue optimiste. Journal « Le Monde »
Page 9 - Vous pouvez aider la recherche. Gérard Mercier
Page 10 & 11 - Séjour à Postdam. Jean-Marc Priels, Sanadra Pedevilla, Albertine Desruelles
Page 12 & 13 - XX anniversaire de l’AFPC. Pascal Courty
Page 14 - A lire
Page 15, 16 & 17 - Annonces
Page 18 -Contacts, Abonnement.

au sommaire du N°03
Page 1 - Editorial
Page 2 & 3 - J’ai besoin de promouvoir l’écoute. Véronique Martin
Page 4 - Une nouvelle étape pour l’AFP-ACP. Sandra Pedevilla
Page 5 - Illustrations de la fonction actualisante. anonyme et Pascal Courty
Page 6 & 7 - Présence et Relation sur Internet. Willi Roes
Page 8 - Du coté des publications rogériennes.
Page 9 & 10 - Annonces
Page 11,12 & 13 - HADRIEN Josiane Gabert
Page 14 & 15 - Une initiation à l’esprit des principes de Carl Rogers dans nos établissements scolaires serait il possible ? Babeth Diaz Pedregal
page 16 - Contacts, - Abonnement. - Infos diverses

au sommaire du N°02
Page 1 - Editorial
Page 2 - Portrait de Dave MEARNS
Page 3, 4 et 5 - Week-end de l’AFP-ACP avec Dave MEARNS.
Page 6, 7 et 8 - A votre agenda - Annonces.
Page 9, 10 et 11 - Education créatrice et ACP
Page 12 et 13 - Contes traditionnels et ACP.
Page 13 - Sites web et ACP.
Page 14 - Intervention de Thomas d’ANSENBOURG
Page 15 - Poster de Lise DESMAN.
Page 16 - Contacts - Abonnement.

au sommaire du numéro 01

Page 1 - Editorial
Page 2 - Le Collectif Carl Rogers
Page 3 - « Pour la petite Histoire » de Jean-Marc Priels.
Page 4 - A lire « L’éducation en question »
Page 5 et 6 - L’ACP en prison
Page 7 et 8 - Stage Silence et Parole
Page 9 - Portrait : Gay Swenson
Page 10 - Mes idées politiques de Carl Rogers
Page 11 - A voir « L’éducation en question »
Page 12 - A votre agenda
Page 13 - Bibliographie
page 14 - Contacts - Abonnement.

S’abonner : télécharger le bulletin d’abonnement.

Je souhaite m’abonner au Trait d’Union du Collectif Carl Rogers pour 3 ou 4 numéros par an.

Je joins un chèque de :13 € pour une adresse en France métropolitaine

16 € pour l’étranger et les DOM-TOM

à l’ordre de : « trait d’union », adressé à Florence de PERETTI - 26, rue de Cergy 95000 Neuville/Oise

NOM…………………………………………….PRENOM…………………………………………….

Adresse…………………………………………………………………………………………………

Code postal………………………………………VILLE………………………………………………

Tel ……………………… e-mail

Si vous désirez un reçu, merci d’en faire la demande par courriel à collectifcarlrogers@free.fr

ACP Pratique et Recherche

La revue ACP Pratique et recherche est un vecteur d’information, de sensibilisation et de promotion de l’Approche Centrée sur la Personne. Elle se veut le reflet de la vie de cette approche dans ses nombreux champs d’application. Dans la mosaïque des chercheurs, praticiens et individus intéressés à titre personnel, elle a pour but de favoriser le contact et le partage d’expériences.

La revue propose des articles sur la recherche et la pratique de l’ACP dans ses différentes facettes : psychothérapie, counselling, travail social, éducation, soins infirmiers, médiation, management, ressources humaines, résolution de conflits, etc.

Revue semestrielle de 80 ou 96 pages, format 16,5 x 24 cm, couverture souple.

Comité éditorial

Jean-Marc Randin – Rédacteur en chef

Colette Auzanne

Françoise Ducroux-Biass

Sylvie Martin

Geneviève Odier

Jean-Marc Priels

Relecture : André Bichet

ACP Pratique et recherche

Revue semestrielle

publiée par ACP Pratique et recherche

Association à but non lucratif

15bis rue Nationale

F-78940 La Queue Lez Yvelines

ACP Pratique et recherche est diffusé sur internet par cairn.info, portail de revues de sciences humaines et sociales

ACP Pratique et recherche est membre de l’Association des Revues Scientifiques et Culturelles a.r.s.c.